Bio


Jack Hackel Bio

Good direction is about listening skills and the ability to understand a client’s vision, objectives and perspective. From the first meeting through to post-production, genuine collaboration is instrumental. Whether it’s an online teaser or a full-length documentary, effective direction requires a good ear every bit as much as it demands a good eye.

Une réalisation efficace commence par une excellente maîtrise de ses compétences clés alliée à une compréhension parfaite de la vision et des objectifs d’un client. De la première rencontre à la post-production, une collaboration franche, transparente et productive est essentielle. Qu’il s’agisse d’une simple accroche en ligne ou d’un documentaire complet, une direction précise requiert une oreille fine et un œil de lynx.

DSC07003DSC04402DSC04411

It not all bullhorns and berets…

It’s a slippery equation involving an artist’s temperament and an accountant’s parsimony. It’s the knife-edge balance of time, money, creative objectives and marketing demands. It’s about making, and keeping, the clients happy.

It’s onset hacks and workarounds that ensure the day gets done on time and on a budget. It means directing talent and having the talent for directing. It’s judging the temperature of the sun at dawn, and knowing if you can bag the shot before lunch. Most of all, it’s about being a mensch.

Au-delà des stars et des paillettes…

Comme un Mini-Wheats, il a le côté givré de l’artiste et la rigueur naturelle du comptable. Il jongle habilement avec le temps, l’argent, les objectifs de création et les impératifs du marketing. Il sait rendre et maintenir les clients heureux.

Pour terminer une journée avec succès, dans le respect de l’horaire et du budget, il sait chaque fois sortir des lapins de son chapeau et trouver des solutions sur le champ … pour éviter d’être dans le champ ! Pour diriger des talents, il faut avant tout avoir le talent pour diriger. Il faut savoir estimer la température du soleil à l’aube et être confiant de terminer la scène avant la pause du lunch. Mais surtout, il faut que tout le monde sur le plateau accepte de vous suivre les yeux fermés !


About Jack

Jack learned his trade as a journeyman holding a camera long before he ever stood behind one. Learning how to get the shot in time for the six o’clock news was every bit as edifying as watching the collected work of Kurosawa or Coppola. Jack’s got what Polanyi called tacit knowledge, what others call “chops” – A level of expertise achieved through doing. It’s hard to describe in writing, but it’s evident onscreen.

À propos de Jack

Jack a commencé dans le métier en tenant une caméra, bien avant de se retrouver derrière. Parvenir à capter de bonnes images à temps pour le bulletin de nouvelles de dix-huit heures, c’était aussi formateur que décortiquer l’œuvre de Kurosawa ou Coppola. Ce que Michael Polanyi appelait la connaissance tacite et d’autres «manger ses croûtes», Jack l’a : un expertise indéniable acquise les mains dans le cambouis, sur le terrain, à perfectionner l’image par essai-erreur. Et les mots ne parviennent pas à décrire ce qui saute aux yeux à l’écran !

Hello Dolly

Jack’s schlepped Imax rigs into the wilds of Patagonia, rigged robots, children, and a couple of bottles of premium liquor. With Jack, you get everything you would expect from someone who has been there and done that, except the attitude. Whether he’s shooting under the chassis of an armored vehicle or hanging from a helicopter over a pristine shoreline, Jack will get the shot, and likely buy you one, all before the sun sets.

Le chariot de feu

Jack est parvenu à aménager des installations Imax dans l’inhospitalière Patagonie, à coordonner des robots, à rendre naturels des enfants et à diriger un duo de bouteilles d’alcool fin. Travailler avec Jack, c’est faire équipe avec une réalisateur d’expérience qui en a vu d’autres, mais qui est resté humble et accessible. Accroché sous le châssis d’un véhicule blindé avec l’œil dans l’objectif de sa caméra ou suspendu à un hélicoptère survolant un littoral vierge, Jack va capter la scène qu’il a en tête … et vous donnera encore plus pour votre argent  avant le coucher du soleil.

Team Hackel

Production demands a wide array of skills, from anal-retentive lighting technicians to improvisational property masters. With Jack the team moves seamlessly from the physical to the virtual, and from the digital to the analogue. And as thought that were not sufficient variety, Jack’s entourage is equal parts Gen X, millennials, and world-weary boomers – mentoring and reverse-mentoring each another in a way that makes for a vibrant and inventive dynamic.


Équipe Hackel

La production électronique regroupe des compétences variées, aussi bien des techniciens d’éclairage super-ultra-méga pointilleux que des maîtres improvisateurs. Menée par Jack, l’équipe évolue en douceur du réel au virtuel et du numérique à l’analogique. Et comme si l’équipe n’était pas encore assez polymorphe, Jack s’entoure autant de jeune de la Génération X, d’égos de milléniaux et de baby-boomers qui ont tout vu. Et il parvient à orchestrer l’ensemble avec force et harmonie, pour que chacun inspire et dynamise l’autre, et que la symphonie qui en résulte soit intensément envoutante.